Je narrive pas a repondre au questions ! une personne peux maidez svp ! ( je ne parle pas bcp le francais jai quelque difficulter )

l'amour des betes
l’amour des bêtes
pourquoi la rencontre d'un chien perdu, dans une de nos rues tumultueuses, me donne-t-elle une secousse au coeur ?

pourquoi la vue de cette bête, allant et venant, flairant le monde, effarée, visiblement désespérée de ne pas retrouver son maître, me cause-t-elle une pitié si pleine d'angoisse, qu'une telle rencontre me gâte absolument une promenade ?

pourquoi, jusqu'au soir, jusqu'au lendemain, le souvenir de ce chien perdu me hante-t-il d'une sorte de désespérance, me revient-il sans cesse en un élancement de fraternelle compassion, dans le souci de savoir ce qu'il fait, où il est, si on l'a recueilli, s'il mange, s'il n'est pas à grelotter au coin de quelque borne ?

pourquoi ai-je ainsi, au fond de ma mémoire, de grandes tristesses qui s'y réveillent parfois, des chiens sans maîtres, rencontrés il y a dix ans, il y a vingt ans, et qui sont restés en moi comme la souffrance même du pauvre être qui ne peut parler et que son travail, dans nos villes, ne peut nourrir?

pourquoi la souffrance d'une bête me bouleverse-t-elle ainsi? pourquoi ne puis-je supporter l'idée qu'une bête souffre, au point de me relever la nuit, l'hiver, pour m'assurer que mon chat a bien sa tasse d'eau ? pourquoi toutes les bêtes de la création sont-elles mes petites parentes, pourquoi leur idée seule m'emplit-elle de miséricorde, de tolérance et de tendresse?

pourquoi les bêtes sont-elles toutes de ma famille, comme les hommes, autant que les hommes ?

* * *
et voilà que j'ai fait un rêve, à l'appel que j'ai reçu de rome, cette lettre suppliante d'un vieux soldat, qui me demande de venir au secours des bêtes.

les bêtes n'ont pas encore de patrie. il n'y a pas encore des chiens allemands, des chiens italiens et des chiens français. il n'y a partout que des chiens qui souffrent quand on leur allonge des coups de canne. alors, est-ce qu'on ne pourrait pas, de nation à nation, commencer par tomber d'accord sur l'amour qu'on doit aux bêtes ? de cet amour universel des bêtes, par dessus les frontières, peut-être en arriverait-on à l'universel amour des hommes. les chiens du monde entier devenus frères, caressés en tous lieux avec la même tendresse, traités selon le même code de justice, réalisant le peuple unique des libertaires, en dehors de l'idée guerroyante et fratricide de patrie, n'est-ce pas là le rêve d'un acheminement vers la cité du bonheur futur ? des chiens internationaux que tous les peuples pourraient aimer et protéger, en qui tous les peuples pourraient communier, ah! grand dieu! le bel exemple, et comme il serait désirable que l'humanité se mît dès aujourd'hui à cette école, dans l'espoir de l'entendre se dire plus tard que de telles lois ne sont pas faites uniquement pour les chiens!

1 ) quels support zola a t il utilisé pour diffuser ses idées ?

2 ) dans le texte " lamour des betes " , vous chercherez le sens des mots suivants :
- effaré
- miséricorde
- fratricide

3 ) comment l'implications directe de l'auteur dans son texte est-elle confirmée ?

4 ) quels temps et mode l'auteur emploie-t-il à partir de la ligne 18 ? donne un ou deux exemples .

Réponses: 2
Connaissez-vous la bonne réponse?
Je narrive pas a repondre au questions ! une personne peux maidez svp ! ( je ne parle pas bcp le fr...

Questions les plus fréquentes